Comment choisir un harnais bien adapté à votre chien ?

En visitant notre boutique, vous tomberez sûrement sur des produits comme les harnais ou les vêtements, vous demandant de connaître la longueur du dos de votre chien ou de votre chat. Cette mesure se fait en centimètres, et part de la base du cou de votre animal jusqu’à la naissance de sa queue.

Lire la suite

Faites de votre animal une star des réseaux sociaux !

Faites de votre animal une star des réseaux sociaux !

Partagez la vie de votre animal avec d’autres abonnés !

Sneepets , le nouveau réseau social français pour animaux de compagnie vient d’être lancé par deux jeunes Alsaciens. Entièrement gratuit, très simple d’utilisation et ludique, ce nouveau service permet aux utilisateurs de partager des photos de leurs compagnons depuis leurs smartphones et leurs ordinateurs.

Lors des premiers tests, Sneepets a déjà rassemblé plusieurs milliers de visiteurs et compte bien devenir la référence en France, avec plus de 63 millions d’animaux de compagnie et en Europe (200 millions)source IFAH europe.

Ce nouveau réseau social – site internet et applications mobile – permet à ses utilisateurs de créer des profils pour leurs animaux, partager des images et des statuts avec leurs “followers”. Lire la suite

Tyson, le plus petit chien de Grande-Bretagne

Tyson, le plus petit chien de Grande-Bretagne

Une peluche de 11 centimètres

Plus petit qu’un téléphone, mais courageux comme un héros, voici Tyson, minuscule boule de poils qui pourrait bien être le plus petit chien de Grande-Bretagne.

Rejeté par sa maman et ses frères et soeurs à sa naissance, en mars dernier, Tyson mesure aujourd’hui 11 centimètres, ne pèse que 312 grammes et sa tête n’est pas plus grosse qu’une balle de golfe. Pour le garder en vie et en bonne santé, ses humains ont dû le nourrirtoutes les deux heures avec une pipette durant les premières semaines de sa vie.

Rosemarie, sa propriétaire, une grande amoureuse des animaux qui vit avec deux autres chats, un lézard, des moutons, des chevaux, des poules et un hérisson, utilise un support pour hamster pour le transporter, et elle a dû l’isoler dans une caisse sur mesure pour Lire la suite

Les plantes, un bon remède pour les animaux ?

Les plantes, un bon remède pour les animaux ?

La phytothérapie pour animaux : efficace et moins coûteux

Inconnue ou marginale il y a encore dix ans, la phytothérapie pour les animaux rencontre aujourd’hui le même engouement que l’usage des plantes médicinales chez les humains. Pierre May, vétérinaire en Haute-Savoie, est l’un des plus ardents défenseurs de cette discipline qu’il pratique au quotidien tout en l’enseignant à l’École vétérinaire de Lyon. « Bien sûr, la phytothérapie n’est pas mon seul outil thérapeutique. J’ai également recours aux traitements chimiques quand c’est nécessaire. Cependant, quand j’expose aux propriétaires les différentes alternatives thérapeutiques, les coûts, les effets secondaires, les chances de guérison, ils optent tout de même souvent pour les plantes. » D’après ce passionné, les résultats seraient fréquemment supérieurs à ceux des traitements classiques : « Si l’on prend le cas d’un ostéosarcome, tumeur de l’os que l’on rencontre de plus en plus souvent chez les chiens, le protocole classique consiste à proposer une amputation pour retarder les métastases et limiter la douleur ainsi qu’une chimiothérapie, qui permet de gagner trois à six semaines d’espérance de vie ». Face à ce protocole classique d’un coût de 150 à 250 euros par semaine, les maîtres sont en quête d’autres solutions et lorsque le Dr May leur propose des traitements alternatifs, bien souvent, ils suivent. Question de coûts d’abord, les traitements sont dix à vingt fois moins onéreux, mais aussi question d’efficacité. « L’idée est de permettre à l’animal de vivre décemment, sans souffrir, avec son cancer, explique Pierre May. On ne guérit pas d’un cancer, on est en rémission.

C’est en associant des immunostimulants naturels, des antioxydants et des antalgiques issus des plantes qu’on arrive à gagner jusqu’à Lire la suite

Les Tortues Ninja seraient une nuisance pour les tortues

Les Tortues Ninja seraient une nuisance pour les tortues

Cowabunga !

Une association de protection des tortues de Malibu, une des plages de Los Angeles, a sonné l’alarme lundi face aux conséquences pour les tortues de la sortie imminente du film «Ninja Turtles».

L’association rappelle que la sortie en 1990 d’un précédent film adapté de la bande dessinée à succès des «tortues Ninja» s’était soldée par un bond des achats de tortues domestiques, mais que celles-ci avaient par la suite été majoritairement abandonnées.

Les vraies tortues ne volent pas

«Malheureusement, les enfants ne réalisent pas que les vraies tortues ne volent pas, ne font pas de cascades, ni aucune des acrobaties réalisées par leurs pairs de fiction au cinéma», déplorent les fondateurs de l’American Tortoise Rescue, Susan Tellem et Marshall Thompson, dans une lettre ouverte.

«Les parents, qui veulent faire plaisir à leurs enfants, achètent des tortues vivantes qui finissent pas dépérir dans des aquariums (…) et plus tard les tortues sont jetées illégalement dans des rivières, des lacs, des poubelles ou des toilettes, ou laissées dans des refuges Lire la suite

Quand un chien vient au secours des animaux de son village

Quand un chien vient au secours des animaux de son village

La belle histoire de Lilica

Lilica est l’animal de compagnie de Madame Neire, qui est la propriétaire d’une déchetterie à San Carlos, au Brésil. Lilica a eu huit chiots. Pour trouver de quoi manger, Lilica a parcouru plus de six kilomètres, jusqu’à l’autre bout de la ville. Par chance, elle est alors tombée sur la maison de Lucia, une amoureuse des animaux. Arrivée sur place, la chienne a commencé à fouiller dans les poubelles. Mais, en la voyant ainsi affamée, Lucia lui a offert à manger. Le plus étonnant, c’est que Lilica a mangé tout juste ce qu’il lui fallait et puis est repartie avec le sac de nourriture entre les crocs.

Depuis maintenant trois ans, une routine s’est installée et une belle complicité est née entre Lucia et Lilica. « Je sais qu’elle a besoin de moi, donc c’est un engagement que j’ai envers elle, et qu’elle a envers moi aussi, car elle vient tous les jours », explique Lucia. « Un jour, elle est partie avec le sac ouvert et la nourriture qui tombait de tous les côtés. […] Le jour suivant, j’ai décidé de fermer le sac après qu’elle ait mangé. Et depuis, c’est ainsi que les choses se passent ». Lucia a fini par suivre la chienne et a découvert pourquoi elle partait avec le sac.

« Au départ, elle ramenait simplement de la nourriture pour ses chiots, mais, avec le temps, elle a commencé à nourrir tous les autres animaux de la déchetterie », raconte Mme Neire. La maîtresse du chien conclut avec philosophie : « Nous les êtres humains, nous ne partageons que rarement les choses, mais un animal qui partage avec les autres animaux, c’est une belle leçon ».

Source : Le vif

Amener son fidèle compagnon au bureau

Amener son fidèle compagnon au bureau

Qui de mieux pour vous tenir compagnie ?

Derrière votre statut d’entrepreneur, se cache parfois une autre responsabilité assez singulière. Détenir un compagnon à quatre pattes tout en ayant des obligations professionnelles n’est pas toujours chose facile. Et ce n’est pas à votre plus fidèle compagnon d’en subir les frais en passant la journée à vous attendre … A l’heure des départs en vacances et des vagues d’abandon d’animaux durant l’été, pourquoi ne pas prendre le pli inverse et convier votre compagnon au bureau ?

Des obligations qui ne doivent pas perdre de leur importance

La journée au bureau s’annonce longue, très longue … Surtout pour votre fidèle compagnon qui n’a pour rien au monde envie de rester seul une journée entière à attendre avec impatience votre retour.

Il est vrai qu’il n’est pas toujours évident pour vous de concilier vie privée et vie professionnelle. Avoir un chien, par exemple, rentre Lire la suite

Quelles vacances pour votre animal ?

Quelles vacances pour votre animal ?

Votre animal a aussi son mot à dire pour vos vacances !

Les grandes vacances tant attendues arrivent, les billets sont réservés, la peau prête à bronzer. Mais alors que vous avez hâte de quitter votre train-train quotidien pour le soleil et la plage, vous n’avez pas encore trouvé de solution adéquate pourvotre chien ou votre chat.

D’habitude, les articles qui émergent à cette période de l’année s’évertuent à exposer la solution la plus pratique pour vous, le maître. Mais n’est-ce pas égoïste ? Maintenant que les animaux sont reconnus comme « doués de sensibilité », francetv info vous livre quelques éléments qui devraient vous permettre de faire le meilleur choix pour le bien-être de votre boule de poils.

Chez vous ?

Idéal pour le chat, à éviter pour le chien. Le chat est plus casanier et plus attaché à son territoire que le chien. « Il est habitué à un endroit donné, et il a ses repères », explique à francetv info Muriel Alnot, vétérinaire comportementaliste. Il préfère donc rester à la maison. Il est alors nécessaire que quelqu’un lui rende visite régulièrement pour le nourrir et changer sa litière. « Certains vont avoir besoin qu’on vienne les voir tous les jours. D’autres vont se contenter de trois ou quatre visites par semaine, cela dépend des chats, ajoute Muriel Alnot. Pour le jeu, c’est pareil. Certains vont réclamer. D’autres préfèrent qu’on les laisse tranquilles. »

Le chien, lui, est plus attaché aux personnes et l’éloigner de ses maîtres est une souffrance. Toutefois, « cela peut être acceptable si quelqu’un qui lui est familier remplace le maître à domicile : il va y avoir une compensation de la relation homme-chien », estime la vétérinaire comportementaliste.

Il existe différentes solutions pour laisser votre animal à la maison : le confier à des membres de votre famille, des voisins ou un « pet sitter » qui vient le nourrir et le sortir. Pour qu’il ne soit pas seul, vous pouvez également faire appel aux services d’étudiants ou Lire la suite

Découvrez la zoothérapie

Découvrez la zoothérapie

Une thérapie en collaboration avec les animaux

La thérapie avec les animaux ou encore zoothérapie, est une méthode thérapeutique qui vise à aider un patient à se rétablir en lui offrant une relation d’affinité avec un animal. Cette pratique revêt de nombreux aspects et fait intervenir plusieurs animaux: chiens, chats, chevaux, lapins, dauphins… Souvent associée avec un traitement médical régulièrement suivi, elle offre au patient une rééducation ou une meilleure socialisation.

Ce qu’il faut savoir de la zoothérapie

La zoothérapie n’est pas une science exacte, et de nombreux spécialistes critiquent la méthode, estimant que ces effets bénéfiques sont relatifs et peu confirmés par des tests scientifiques. Mais ce qui est certain, c’est qu’il existe des instituts spécialisés dans le domaine où exerce un personnel qualifié et expérimenté en zoothérapie. Ces agents travaillent toujours en étroite collaboration Lire la suite